html templates


MONT SAINT-MICHEL

Vie et traditions au cœur d'une baie unique


Un film de Vincent Robinot


Mont Saint-Michel - Vincent Robinot




De la Baie maritime à la Baie terrestre
De Cancale à Granville
Les polders et Chapelle Ste Anne
Les sables mouvants
La pêche à pied
Les bisquines et vieux gréements
Le Mont à nouveau une île
La marée du siècle
Un voyage intime dans la Baie de mon enfance...

Vincent Robinot

MobiriseVincent Robinot a grandi en Baie du Mt St Michel.

Sous l’œil bienveillant de l'Archange, il quitte les plus grandes marées d'Europe pour s’intéresser à la tragique mer d'Aral, victime d'une marée qui ne cesse de baisser sous l'action de l'Homme entêté à cultiver intensivement le coton. Photographe indépendant depuis près de 15 ans, il fait de l'Asie Centrale son terrain d'exploration privilégié. De l'Aral, il part à la rencontre des nomades kirghizes et multiplie les supports de témoignage. Très vite, la caméra vient en renfort de l'appareil photo et un premier film voit le jour mettant à l'honneur les chevaux et les Hommes du Kirghizstan. À cheval mais aussi à pied, il mène d'autres aventures plus proche d'ici. La marche est un retour à l'essentiel aime-t-il rappeler ; un film sur la Corse et le GR20 effectué avec sa femme, illustrera son propos. Mais les voyages se font aussi de l'intérieur.

Aujourd'hui, il revient sur les pas de son enfance, en Baie du Mt St Michel, et nous livre un projet plus personnel, persuadé que l'intime peut se dévoiler dès lors qu'il touche une histoire universelle... celle de l'Homme et de son environnement. 

Résumé du film :

Il y a 40 ans le Mont Saint Michel et sa baie étaient inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Dans une étendue de sédiments marins d'environ 500 km² trône un mont connu de tous et dont les récents travaux d'aménagement invitent encore d'avantage à la contemplation.
Si l'Archange St Michel pouvait parler, il conterait mille et une histoires sur les péripéties scientifiques, politiques et administratives qui ont troublé ce projet historique de désensablement...
Qu'importe, chaque année, près de 3 millions de personnes visitent le Mt St Michel. Mais si ce joyau focalise tous les regards, il prend sa pleine dimension dès lors qu'il s'insère dans cet immense trésor qu'est la Baie.

Des polders à la mer en passant par les sables mouvants de l'estran, la vie y foisonne et on ne peut, hélas, saisir d'une seule visite toute la diversité de cet environnement extraordinaire. Or, parmi les nombreux touristes, combien descendent du rocher pour pénétrer cet espace tantôt sable, tantôt herbe, tantôt vase ? Combien repartiront en ayant vu les milliers de couleurs qu'offre la marée basse sous un ciel tumultueux ? Combien tenteront de gratter le sable pour en sortir quelques coquillages de choix ? Combien goûteront à la pêche à la crevette ? Combien se demanderont à quoi servaient jadis ces vieux gréements que l'on appelle bisquine ?

Sans vraiment m'en rendre compte, j'ai eu la chance de grandir dans ce territoire magnifique et d'en explorer chaque recoin. Année après année, j'ai pris conscience de sa richesse et ai appris à le comprendre... à l'aimer.

Aujourd’hui, je veux le partager. En plongeant dans mes souvenirs d'enfance, j'ai décidé de redécouvrir ce cadre où la Merveille St Michel renoue enfin avec son caractère maritime. 

Adresse

ALTAÏR Conférences
34, boulevard Sergent Triaire
30.000 Nîmes